Contactez-nous‎ > ‎

Notre Histoire

L'histoire d'une des plus grosse Association de Ringuette du Québec, L’association de ringuette Des Moulins a vu le jour en 1992 à Mascouche avec l’arrivée de deux familles de Montréal venus s’installer dans cette ville 1 an ou 2 auparavant. En effet, les familles Desnoyers et Ginchereau dont les filles Karine (Desnoyers) , Annie, Mylène et Audrey-Maude (Ginchereau), qui jouaient à ce moment là pour l’association de Delormier, déménagent à Mascouche et continuent de voyager à Montréal pendant une année pour permettre à leurs filles de pratiquer leur sport préféré.

Les parents, finalement, concluent qu’il serait préférable de fonder une association dans la région où ils ont décidés de vivre plutôt que de voyager. Ils entreprennent un long processus qui durera une dizaine de mois auprès des intervenants des villes de la M.R.C. Des Moulins pour s'assurer de l’aide technique et financière qui permettra à de nouvelles adeptes de pratiquer la ringuette dans les arénas de la région.
Le 22 mars 1992 une partie de démonstration est présentée à l’aréna de Mascouche entre des équipes d’âge atome de St-Eustache et Blainville pour mieux faire connaître ce sport. L’intérêt des gens présents est grand. Suite à cet événement, à la fin du mois de mai une assemblée de fondation a lieu à Terrebonne et le recrutement commence. Vers la fin du mois d’août, 38 jeunes filles s’inscrivent pour former les 3 premières équipes de l’association de ringuette des moulins.

Aujourd’hui, cette association compte plus de 200 adeptes réparties dans 17 équipes locales, et dans 2 équipes régionales de calibre AA. Guy Desnoyers a prit sa retraite de la ringuette, après 14 ans de dévouement envers notre association. Une Plaque honorifique lui a été remise par la ligue de ringuette Rive-Nord pour souligner son apport à ce sport. Parents et bénévoles lui dédient le message suivant: Grâce à ton acharnement, à ton dévouement et à ton implication à développer ce sport, les filles de notre région ont l'occasion de vivre des expériences positives, en pratiquant un sport d'équipe. Cela implique le respect des autres et aussi de se créer une image positive de soi, tout en apprenant à faire face à l'échec comme à la réussite; une belle base pour nous adultes en devenir. Maintenant, plus de 200 filles de la région pratiquent ce magnifique sport.
 
Les parents et les filles te disent
200 fois MERCI GUY !

Comments